signature
Wednesday, 06 January 2016

Boulez est mort, Vive Boulez!

Boulez est mort, Vive Boulez!

Parmi mes découvertes de jeunesse, des déterminantes et furtives rencontres à la Sorbonne pour un hommage à Paul Sacher et un master-class avec l’Orchestre de Cleveland, outre l’indélébile apprentissage et à défaut d’être redondant, je ne peux que vivre l’héritage laissé par ce compositeur qui a porté en lui toute la musique du XXème Siècle.

Hommage au Maître.

Maximianno Cobra