signature

Macron – Médiocrité

Le principal instrument du médiocre est la force "brutale"et il est très fier, très gonflé, ce Monsieur Macron, car il pense pouvoir, à défaut de gouverner, s’exhiber contre ceux qu’il est censé de représenter dans une épreuve de force: "brutale".

La force "brutale" est et restera toujours inappropriée, inopinée et injuste et les rares exceptions, toujours blâmables, confirmeront, sans exceptions, cette règle. Rétrograde et réactionnaire, cette reforme des retraites est à l’image même de l’actuelle « séparation des pouvoirs et de la société » : de la vie commune, de notre survie et de notre dignité.

L’infame article 49.3 de la constitution française est anti-républicain et anti-démocratique car il isole complètement le gouvernement et ses représentants de la nation et du peuple qu’ils sont censés de représenter. Cette infamie doit être abrogée au nom de la démocratie qui doit, toujours et sans exception, faire appel à un référendum en cas d’impossibilité d’accord entre ceux qui sont désignés pour nous « représenter » ; rappelons-nous que la démocratie directe est le seul moyen de contrer les charlatans déguisés en « représentants du peuple » qu’instrumentalisent le système démocratique représentatif afin de faire valoir leurs seuls intérêts.

La grève générale et nationale doit durer jusqu’à l’annulation intégrale de cette honteuse réforme et aussi pour faire comprendre aux « représentants du pouvoir » que leurs actes les rendent indignes de nous représenter.

Liberté et Fraternité comme fondement « universel » - Egalité comme devoir institutionnel.

Maximianno Cobra

Maximianno Cobra Edition

  • iTunes
  • TEMPUS STORE MASTER
  • Amazon
  • Spotify
  • DXD MERGING
  • Deezer